• Saïda Jawad - Présidente du Jury

    En cours de Rédaction !

  • Yannick Saillet

    Yannick Saillet est ce que l’on peut appeler un réalisateur aguerri !

     

    D’aucun dirait qu’il n’a fait qu’un long métrage (Piégé avec P. Elbé en 2014) mais est-ce à cela que l’on reconnait véritablement la carrière d’une réalisateur ?

     

    Eh bien non, car après avoir traversé le monde entier durant son enfance (du à un père militaire) il a été piqué par le cinéma au point de tourné son premier court métrage grâce à la revente de la voiture de ses parents ; c’était Mon Premier acte, en 1986 avec R. Bohringer. Il a tourné ensuite 4 courts métrages (Les Derniers mots ou 5150 qu’il a co-produit) avant de passer au long mais c’est vraiment le format plus court qui a fait sa carrière.

     

    Réalisateur de plus de 150 clips, il a tourné des publicités pour les plus grandes marques en plus de faire des photographies artistiques. Dans sa carrière il a croisé devant sa caméra C. Dion, Arthur H, P. Bruel, JJ Goldman (Victoire de la musique pour Tournent les violons), Grégoire (le fameux Toi+Moi) et assure le clip annuel des Enfoirés depuis bientôt 20 ans !

     

    Quels seront ses prochains projets à la suite de ce premier long métrage ? Après un film de guerre, va-t-il tenter un autre genre ?

  • Arthur Choisnet

    Nous avons découvert le visage de ce jeune acteur, l’année dernière dans le film de Q. Lecoq : La Force de l’âge.

     

    Nous pouvons maintenant voir l’étendu de ses talents dans de nombreux courts métrages, publicités et sketchs lui aussi.  Après avoir suivi de nombreuses années de théâtre depuis son enfance, il a croisé depuis des réalisateurs et acteurs de renom.

     

    Il a cotoyé le duo Toledano/Nakache dans le clip de prévention de la sécurité routière Le bon vivant , S. Benchetrit dans une pub pour une célèbre banque mais également A. Lenoir dans le long métrage Un français de Diastème qu’il a retrouvé en 2016 avec Juillet août.

     

    L’année 2016 fut particulièrement riche avec une participation aux Talents Adami à Cannes où il est dirigé par J. Sfar dans La Caverne.

  • Frédéric Hazan

    Frederic Hazan est ce que l’on peut appeler : une plume.

     

    C’est effectivement sous des notes légères que l’on peut reconnaître son écriture ciselés.

     

    Sur les planches, il est co-auteur du spectacle d’Elie Semoun (A Partager) et auteur de la pièce Un vieux couple, sur le format court il a parcouru plusieurs festivals en 2007 avec C. Paris pour  Un bisou pour le Monde et sur tous les écrans français nous avons pu découvrir une autre de ses histoires en 2014 avec Bis de D. Farrugia (avec F. Dubosc et K.Merad).

     

    Cette liste n’est qu’un aperçu du travail qu’il a fourni autant pour le cinéma que pour le théâtre.

     

    Auteur confirmé, ses mots seront parfaitement juger et jauger les films de notre sélection.

  • Lorie Pester

    C’est pour nous un réel plaisir de recevoir cette année Lorie Pester comme membre du jury du Festival.

     

    Il n’est nul besoin de présenter la carrière de Lorie, les chiffres vertigineux parlent pour elle. C’est ainsi que nous avons pu la découvrir comédienne à l’écran dans des téléfilms diffusés sur TF1 : Notamment dans De feu et de glace, ou encore dans Un mari de trop où elle donna la réplique à Alain Delon.

     

    Lorie Pester, est depuis apparue dans des courts métrages tels que Chienne de vie diffusé l’année dernière ici). Elle double également la Fée Clochette dont elle est la voix officielle française depuis 2008. Et c’est, plus récemment, que l’on a pu la découvrir sur grand écran, notamment dans Les Portes du soleil (qu’elle était venue présenter chez nous) ainsi que dans Dragon Blade, une superproduction américano-chinoise, où elle décroche le rôle d’une reine perse aux cotés de Jackie Chan, Adrien Brody et John Cusack.

     

    Dernièrement, Lorie Pester a foulé les planches du Théâtre 14 à Paris, en incarnant Eliza Doolittle dans la pièce Pygmalion de G.Bernard. Shaw.  Sa prestation a d’ailleurs été largement saluée par la critique.

     

    Chanteuse, danseuse, comédienne, c’est donc une artiste accomplie que nous avons l’honneur d’accueillir cette année.

  • Ludovic Bottallo

    Agent artistique, Ludovic Bottallo représente principalement des auteurs et des réalisateurs au sein de l’Agence Time Art, qui compte dans ses rangs des noms comme : N. Baye, F. Valette, B. Dalle, R. Anconina, Jules Sitruk, J. Banster ou encore X. Beauvois.

     

    Si on a pu voir l’envers du décor des agences artistiques grâce à la série Dix pour cent, il nous apparait surtout que la complexité du métier est bien plus profonde.

     

    Car, en effet, Ludovic est « une tête », vous nous passerez cette expression triviale mais le parcours de ce passionné de cinéma est impressionnant. Avocat spécialisé dans le droit du cinéma et dans les montages financiers de films, il se charge notamment de négocier les contrats de ses Talents dans les meilleures conditions.

     

    Au-delà de son expérience dans de grands Cabinets d’Avocats (Intervista / Scope Avocats), Ludovic est également l’Auteur d’une Thèse de doctorat portant sur « La diversité culturelle » ou encore co-auteur du Code de la Communication, publié aux éditions Dalloz.

  • Ylane Duparc

    Ylane est un jeune comédien qui cherche depuis ses débuts à compléter sa palette de multiples facettes.

     

    Dès sa formation il a commencé à Paris avec I. Rochard avant de chercher un perfectionnement aux Etats-Unis en côtoyant les prestigieux conseils de l’Actor Studio.

     

    Ses rôles sur grand écran restent modestes pour l’instant (Télé Gaucho, Prêt à tout …) mais il accumule les publicités, les courts métrages ainsi que les apparitions télé (Scènes de ménage, En famille etc.).

     

    Pour démontrer ses multiples talents, il s’essaye à l’écriture pour des sketchs pour Canal+ ou le Golden Moustache. Il a également co-réalisé un court métrage cette année : Première fois qui a eu une belle carrière en festival, avec son camarade Arthur Choisnet.

  • Olivier Compère

    Olivier Compere est un producteur … aventurier.

     

    Car c’est déjà toute une aventure de produire un film mais surtout parce qu’il a produit la Vie Pure !

     

    Après des études de cinéma à l’ESRA Paris, Olivier a donc rejoint la branche production de la grande famille du cinéma.

     

    En 2004, il est le producteur de L’Empreinte de l’ange de Christophe Reynaud. Un court métrage déjà particulier où se mélange croyance et science fiction sous le jeu d’un impressionnant casting réunissant MC Barrault et T. Frémont.

     

    Avec Cantina TV, il produit plusieurs courts métrages ainsi que du contenu de flux pour la télévision et le web. Et c’est en 2011 qu’il décide de créer, avec Fabien MONTAGNER et Jeremy BANSTER, une société complètement dédiée au cinéma : Cantina STUDIO.

     

    Tout commence avec le premier long métrage de Jeremy BANSTER la Vie Pure où le casting rassemble Stany Coppet, Barbara Cabrita, ou encore Aurélien Recoing. Plus de 4 semaines dans la forêt amazonienne, des conditions de tournage dantesques pour un budget de moins d’un million d’euro : une vraie et pure aventure, on vous le dit !

  • Michel Genoux

    Notre président d’honneur, nous rejoint encore cette année pour participer activement aux débats sur les films que la sélection va présenter.

     

    On ne pourrait présenter si rapidement la carrière de Michel Genoux et il serait surtout plus aisé de lui demander à lui-même l’ensemble des vies qu’il a passé dans l’univers du cinéma.

     

    Il partage d’ailleurs son expérience avec le futur du cinéma français en intervenant auprès du Conservatoire libre du cinéma français.

     

    A l’Isle Adam et dans ses alentours jusqu’aux grands studios parisiens la réalisation ne lui connait plus de secrets. Il a été assistant de Santelli, Villeneuve ou Cayatte avant de passer lui-même à la réalisation seul sur de nombreux téléfilms (Messieurs les jurés, Les 400 coups du commissaire priseur, L’homme au képi noir).

     

    Il diversifie son activité avec des variétés (et les plus grandes vedettes de l’époque), du documentaire (avec Allain Bougrain Dubourg) ou encore la comédie musicale télévisée (avec le Big Bazar de Michel Fugain).

Website design by Datank Production for Ephemer'ID. Copyright Datank Production. Images and Logos are under law restrictions.